Quel projet vis-à-vis de votre achat de Mobil home ?

Dès l’instant où vous allez entamer vos recherches pour trouver un camping et acquérir un Mobil home, il faut que vous définissiez clairement votre projet en listant vos objectifs vis-à-vis de cet achat. Plusieurs cas de figure vont alors être envisageables en fonction de votre personnalité et de vos attentes.

Cas de figure n°1 : Acheter un Mobil home dans le seul but d'en profiter

Si vous souhaitez profiter personnellement de votre Mobil home pour y passer du bon temps avec votre famille ou vos amis, faites un inventaire de vos préférences (régions de prédilection, climat, univers, activités, patrimoine, etc…) pour réussir à cibler des campings conformes à vos attentes.
En effet, si le Mobil home vous est exclusivement réservé, cet achat sera alors uniquement centré sur vos critères personnels. Par conséquent, l’attractivité touristique de la région, le nombre d’étoiles et les équipements proposés seront relayés au second plan, pourvu que vous-même soyez comblé par la prestation globale du camping.
D’autre part, si le Mobil home ne vous rapporte aucun revenu à la fin de chaque année, votre attention va devoir se porter en priorité sur le prix de la parcelle. En effet, le montant du loyer de parcelle va être un élément important à prendre en compte car il faudra que vous soyez en mesure de payer cette somme tous les ans à votre camping. Sans aucun revenu locatif en poche, vous devrez donc régler le loyer de parcelle par vos propres moyens. Selon la région et le standing du camping, celui-ci peut aller de 1800 euros à 7000 euros pour les plus élevés.
Quel projet vis-à-vis de votre achat de Mobil home ?
Pour conclure, si vous comptez acheter un Mobil home uniquement pour votre usage personnel, veillez à ce que vous puissiez supporter l’ensemble des charges annuelles afin de ne pas vous mettre en banqueroute.

Cas de figure n°2 : Profiter un peu de son Mobil home puis le louer le reste du temps

Si vous achetez votre Mobil home avec pour objectif d’en profiter quelques temps puis par la suite de le mettre en location, vous allez pouvoir à ce moment-là supporter sans difficultés vos charges annuelles (loyer de parcelle, eau, gaz, électricité).

Cependant, louer un Mobil home signifie également d'en faire la promotion auprès des vacanciers en leur proposant une offre étoffée, vers une destination et un camping attractifs, c'est-à-dire répondant à une grande partie de leurs attentes.

En effet, il faut privilégier un camping qui puisse non seulement vous satisfaire, mais aussi plaire au plus grand nombre. Pour cela, axez vos recherches sur les départements à forte fréquentation touristique ainsi que sur les campings très bien équipés en termes d’infrastructures sportives et de loisirs (complexe aquatique, aire de jeux, terrain multisports, club enfants, bar, restaurant, supérette, centre bien-être, etc…).
Ces nombreux atouts favoriseront grandement les demandes de location de la part de touristes souhaitant retrouver le confort et la proximité dans leur logement de vacances.  
Les périodes inoccupées, quant à elles, vous permettront de profiter du Mobil home et de vous y ressourcer de temps en temps.
Dans ce deuxième cas de figure vous pourrez, grâce aux locations réalisées, rembourser automatiquement la somme du loyer de parcelle due et ainsi ne plus creuser dans vos économies personnelles. Selon le nombre de semaines mises en location vous pourrez même prétendre à collecter de petits bénéfices supplémentaires.

Pour finir, si vous mettez en location votre Mobil home quelques semaines par an, votre éligibilité au statut de Loueur en Meublé Non Professionnel (statut LMNP) sera alors effective, ce qui vous permettra de bénéficier d’importants avantages.

Cas de figure n°3 : Dédier l'utilisation de son Mobil home à 100% pour la location saisonnière

Quel projet vis-à-vis de votre achat de Mobil home ?
Si votre personnalité ressort clairement de ce cas de figure n°3, vous êtes alors dans une démarche d’investisseur et la finalité de votre achat sera de générer des bénéfices par le biais de la location.
Pour cela, vous allez consacrer votre Mobil home uniquement à la location à savoir de la date d’ouverture du camping jusqu’à sa fermeture.
Tout comme le cas de figure n°2, vous devez opter pour un camping aux multiples ressources afin d'attirer un maximum de prospects vers votre offre et ainsi remplir votre calendrier de réservation. Selon la région et le standing du camping où vous allez implanter le Mobil home, le prix du loyer de parcelle pourra varier du simple au double. Néanmoins, il sera proportionnel aux prix moyens de location d'un Mobil home qui peuvent également doubler selon le standing et la région du camping.
Ainsi, plus le prix du loyer de la parcelle sera élevé et plus il sera probable que vous puissiez proposer des prix élevés pour vos locations. De plus, en louant votre Mobil home durant toute la période d'ouverture du camping, vous pourrez adhérer au statut fiscal de Loueur en Meublé Non Professionnel qui se revèlera être un véritable atout pour votre investissement.

 
Profiter paisiblement de son Mobil home ou rentabiliser son investissement, toutes les solutions sont envisageables. Cependant, votre personnalité et vos ambitions vous pousseront instinctivement vers l'un de ces trois cas de figure.  Avant de prendre cette décision, vous devez mesurer les avantages et les inconvénients de chacun afin de ressentir celui qui vous définit le mieux.