Comment faire les états des lieux de votre Mobil home dans un camping ?

Les états des lieux d’un Mobil home sont une étape primordiale au sein de votre activité locative car ils permettent de comparer l’état d’un logement avant et après le passage de locataires. Plusieurs petites étapes sont à effectuer entre les locations afin que chacune d'entre elles se passent au mieux et qu'ainsi la confiance s'installe dès le début entre vous et chacun de vos locataires.

L'étape de l'inventaire

Un inventaire permet de tenir à jour régulièrement l’ensemble de votre matériel et ainsi de constater les éventuels manques au sein de votre liste.
Comme stipulé dans le contrat de location, il est  nécessaire pour vous d’effectuer un inventaire de votre Mobil home, une première fois tout seul, afin de lister chacun de ses accessoires et équipements.

Inspirez-vous du modèle mis à votre disposition qui comporte le récapitulatif de tout le matériel, classé par univers, se trouvant à l’intérieur et l’extérieur du Mobil home.

Celui-ci contient plusieurs colonnes à savoir :
Comment faire les états des lieux de votre Mobil home ?
  • La désignation en français de l’accessoire ou de l’équipement
  • Le nombre de chaque accessoire et équipement lors de l’état des lieux d’entrée
  • La valeur de remplacement de chaque accessoire ou équipement
  • Le manque constaté entre les deux états des lieux
  • La désignation en anglais de l’accessoire ou de l’équipement
  • Le nombre de chaque accessoire et équipement lors de l’état des lieux de sortie
  • Le total à payer pour chaque accessoire et équipement manquant
Le jour d'arrivée des locataires, ré-effectuez les états des lieux (dont l’inventaire) en compagnie de vos locataires afin de leur faire valider votre premier passage. Une fois le tour du Mobil home terminée et l’inventaire approuvé, il ne vous restera plus qu’à signer le document en double exemplaire (de même pour les locataires), puis finalement de leur remettre les clés.

Aux états des lieux de sortie, réitérer une dernière fois l’opération, toujours en 
compagnie des locataires, pour constater tous changements (casse, dégradation, absence de certains accessoires). Si un manque ou une dégradation est découvert, appliquez alors la valeur de remplacement multipliée par le nombre de pièce(s) manquante(s) ou dégradée(s).

Au final, la somme totale pour remplacer les divers objets sera déduite du chèque de caution laissé par les locataires (pour les petites casses telles qu’une petite cuillère tordue ou un verre d’eau cassé,
évitez de décompter cela de la caution. Il serait dommage de ternir votre relation avec le / les locataire(s) pour ci-peu).

En revanche, si aucun manque ou dégradation n’a été découvert, profitez-en pour rendre directement le chèque de caution au locataire si vous ne l’avez pas préalablement encaissé.

Dans le cas contraire, procédez au remboursement de la caution dans un délai maximum d'une semaine.

L'étape du ménage

Comment faire les états des lieux de votre Mobil home ?
Le ménage est également une étape importante dans l’organisation de votre emploi du temps. En effet, après chaque location effectuée vous aurez pour mission de contrôler l’état de propreté de votre Mobil home afin de juger si celui-ci est dans un état convenable pour recevoir ou non les prochaines locations. La propreté d’un Mobil home est indispensable pour aborder de bonnes relations avec ses locataires. Si la première impression est bonne, c’est gagné !

En revanche, si l'état de propreté du Mobil home laisse à désirer, le ressenti sera alors négatif et vos locataires garderont cette déconvenue en mémoire durant tout leur séjour (y compris au moment de vous laisser un avis sur internet).
Pour éviter de vous attirer mauvaise réputation sur votre activité locative, soyez donc intransigeant sur le ménage en inspectant de fond en comble le Mobil home entre deux locations.
Contrairement à l’hôtellerie traditionnelle, le ménage dans l’hôtellerie de plein air reste à la charge des locataires sortants, par conséquent, vous n’aurez à priori qu’un rôle mineur vis-à-vis de ça.

En revanche, votre intervention devra être à la hauteur en ce qui concerne l’inspection et le contrôle des lieux.

Vous pourrez également proposer une option supplémentaire
à vos locataires, moyennant une rémunération (entre 70 et 90 euros), qui leur offrira le choix d’effectuer ou non le ménageS’ils choisissent de souscrire à cette option, le ménage sera alors à votre charge dans sa totalité.
 
Si votre emploi du temps ou la distance entre votre résidence principale et le camping ne vous permet pas d’assurer vous-même la gestion des états des lieux, sachez qu'il existe plusieurs solutions pour résoudre cela.​